Au moment de la réunion

Il est important :

D’être bien préparé :

S’il fait du mauvais temps, demandez à la famille de préparer des vêtements de rechange à emporter (sous-vêtements, chaussettes, manteau et chaussures), car les vêtements de la personne pourraient être mouillés ou sales.

D’approcher calmement la personne :

Approchez-vous de la personne atteinte d’une manière parfaitement banale et assurez-vous qu’elle vous voit arriver. Si elle ne souhaite pas retourner chez elle immédiatement, marchez un peu avec elle, tout en lui parlant calmement et normalement.

De rassurer la personne :

Rassurez la personne en lui disant où elle est et pourquoi. Dites à la personne que vous vous êtes inquiété à son sujet et que vous êtes content de la voir rentrer chez elle. Parlez-lui de choses qui lui sont familières (posez des questions sur ses proches, ses animaux domestiques).

Gardez votre sang-froid :

L’expérience peut être très stressante. Souvenez-vous que le changement de comportement accompagne les maladies cognitives, et que ce n’est la faute de personne.

Comment les premiers répondants peuvent-ils soutenir les aidants et les familles

  • En parlant aux aidants et à la personne atteinte, utilisez les mots qui conviennent. Rendez-vous à notre page Conseils de communication pour voir comment communiquer efficacement avec une personne atteinte de l’Alzheimer ou d’une autre maladie cognitive.
  • Préparez la famille à la réunion avec la personne atteinte si elle s’est égarée :
    • Assurez-vous d’avoir des vêtements prêts à utiliser.
    • Rappelez à la famille de rester calme.
  • Fournissez à la famille un exemplaire de nos Lignes directrices stratégiques pour réduire les risques d’égarement.
Government of Ontario Trouver ma langue

Please select your language.