Comment les maladies cognitives affectent-elles la communication?

Les maladies cognitives affectent la manière dont les personnes s’expriment et comprennent ce qui leur est communiqué. Pour la personne atteinte, préserver ses relations peut être un processus difficile, particulièrement quand la communication verbale est touchée.

Les changements suivants sont répandus :

  • Difficulté de trouver un mot
  • Créer de nouveaux mots à partir de mots oubliés
  • Répéter un mot ou une phrase (persévération)
  • Difficulté d’organiser des mots en phrases logiques
  • Lancer des jurons ou utiliser un langage injurieux
  • Réutiliser sa langue d’origine
  • Parler moins que d’habitude

Vous pourriez vous apercevoir que la personne atteinte d’une maladie cognitive connaît des bons et des mauvais jours : cela dépend de la qualité et de la quantité de sommeil, du stress et d’autres problèmes de santé.

 

Les mots à utiliser

  • Une personne atteinte/vivant avec une maladie cognitive
  • Expressions
  • Expliquer ce qui se passe dans la situation au lieu de la décrire comme « agressive »

Les mots à éviter

  • Dément
  • Mauvaise conduite
  • Comportement agressif
  • Agité
  • Comportement difficile
  • Comportement à problèmes
  • Syllogomanie/Accumulation compulsive
  • Violent
  • Syndrome des états crépusculaires/Errance
En vaquant à leurs occupations de la vie de tous les jours, les personnes atteintes d’une maladie cognitive peuvent :
  • Avoir des problèmes pour vous fournir les documents dont vous pourriez avoir besoin
  • Avoir des problèmes à s’orienter
  • Éprouver des difficultés à se concentrer ou se sentir submergées dans les endroits bondés ou bruyants
  • Avoir des problèmes à communiquer si elles ne se souviennent pas de certains mots

 

Conseils de communication pour travailler avec une personne atteinte d’une maladie cognitive :

  • Soutenir la réalité de la personne
  • Se présenter; ne pas supposer que la personne comprendra qui vous êtes
  • Parler clairement et lentement. Lui donner plus de temps pour traiter ce que vous lui dites : une personne atteinte d’une maladie cognitive peut prendre jusqu’à sept fois plus de temps pour traiter une information
  • Utiliser des phrases simples et brèves; éviter de poser des questions ouvertes. Au lieu de cela, proposer des choix [p. ex. Préfères-tu le ___________ ou le _________?]
  • Songer à enlever ses lunettes ou son chapeau
  • Être patient
  • Réduire les distractions
  • Écouter et accorder toute son attention à la personne
  • Être conscient des messages non verbaux : (Expressions du visage , Ton de la voix, Gestes, Contact visuel)
  • Si possible, inclure la personne dans la discussion avec la famille lorsqu’elle revient à la maison
Government of Ontario Trouver ma langue

Please select your language.